AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tristan Logan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/05/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Septième année
Maison: Serpentard
Baguette: Longueur : 32,5 cm Bois : Houx Cœur : Plume de phénix Degré de souplesse : Raisonnablement souple

MessageSujet: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Dim 5 Oct - 21:27
Tristan était dans la salle commune des serpentards, assis sur l'un des fauteuil vert de la pièce. Sa baguette dans la main, signe qu'il réfléchissais ne fait pas peur à la jeune fille aux cheveux noirs de jais dans la même maison que lui. Elle se glissa à coté de lui en criant :

-Hey !! Comment vas mon casseur de cœur préféré ?

-Lucy.. Combien de fois faut t'il que je te le répète ? Ne vient pas comme ça quand je suis en pleine réflexion ! Tu veux mourir ma parole ! Vas faire des blagues aux petits nouveaux et fous moi la paix ! Dégage maintenant !

-Même à ta petite vipère adorée ? Hum belle proposi...

Elle ne fini pas sa phase qu'il l'attrapa par le col et dit d'une voix méchante :

-Tu touche UN seul de ses cheveux, tu lui fais UNE seule crasse, je me ferais un plaisir de te faire souffrir tout doucement, je me délecterais de tes cris de douleurs mais je ne te tuerai pas. Cela serais trop facile... Maintenant hors de ma vus !

-D'a...D'accord...

Il la poussa violemment au sol et elle partie en courant.
Tristan se leva et se dirigea vers la porte. Il avait besoin de changer d'air. "Ou vont m’amener les escaliers aujourd'hui ?" Il croisa beaucoup de griffondors qui changeait vite de coté, des serdaigles presser charger de bouquins, des petits gamins de serpentards qui fessaient des blagues inutiles et même pas drôles. Les pouffy ne fessaient même pas attention qu'ils étaient les dindons des farces des petits de sa maisons.
Tristan secoua la tête. Désespérant...

Quand il se rendis compte qu'il était au 4éme étage Tristan sourit. Un tour à la bibliothèque ? Pourquoi pas ? Il se dirigea donc vers cette salle du savoir sans savoir ce qu'il allez découvrir.

En rentrant dans la salle il fus saisi d'un frisson étrange. Il perdit l'équilibre et se rattrapa à une étagère. Personne n'avait fait attention à lui ? "ouf" pensa-t-il. Il avança entre les tables qui la plupart était prise par des serdaigles. Et a parement il était le seul serpentard présent.
Il pris un livre et s’assit au sol près d'une fenêtre. Il n'avait pas fait attention à une jeune serdaigle blonde qui changerais sa vie...
Il n'avait encore jamais été autant plonger dans un livre que maintenant. D'habitude il n'aimait pas passer son temps entre les pages d'une histoire.

Sauf que petit à petit, ses yeux se fermèrent. Il s'endormit sans vraiment s'en rendre compte quand soudain....
BOOOM !!  un bruit sourd se fit entendre. Il se réveilla en sursaut et remarqua une jeune femme coucher par terre. En fait, elle n'avait pas du le voir et s'était pris dans ses jambes. Il se leva et l'aida à se relever et à ramasser ses livres, puis il murmura des excuses.

-Je.. Je suis désolé...

C'est alors qu'il remarqua son visage; Il se tus et avait l'air d'une carpe. Puis il secoua la tête et partit ranger le livre. Il resta là, comme si s'était une cachette. Que lui arrivait t-il au juste ?


Siga qui me saoule x):
 


"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises."


mon code couleur : #36C05B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Mer 8 Oct - 21:35
Laurelin avait passée une journée de tout ce qu'il y avait de plus banale. Elle s'était promenée près du lac avec sa meilleure amie, Mona. Et comme à son habitude la petite brune changeait d'apparence en faisant rire aux éclats la blonde d'un rire cristallin. Puis elles étaient rentrées dans le château comme deux petites filles sages. Elles avaient fait un tour à la bibliothèque où Mona avait pris un livre sur les potions (un des rares qu'elles n'avaient pas) et Laurelin un livre sur le quidditch qu'elle avait déjà lu et relu une bonne centaine de fois depuis son arrivée à Poudlard il y avait de cela cinq ans. Ensuite elle se dirigèrent vers leur salle commune et son amie n'arrêtait vraiment pas de parler de tout et n'importe quoi. Laurelin quand à elle pensait que cela faisait déjà cinq ans qu'elle était ici et qu'elle n'avait jamais, au grand jamais, transgressé une seule des règles de ce château...

*Cela doit tout de même être excitant de ne pas suivre le règlement...*se disait-elle alors que Mona faisait un classement des plus beaux garçons dans leur cours de défense contre les forces du mal, puis dans leur maison, puis par classe, puis tout simplement de tout le collège. Parfois elle demandait son avis à la jeune blonde qui répondait d'un hochement de tête d'approbation, d'un petit rire, ou d'un regard qui en disait long...

Une fois les deux jeunes filles arrivées dans leur salle commune, elle s'assirent sur le canapé près du feu de cheminée (même en octobre il commençait à faire froid mine de rien). Mona les jambes ne touchant pas le sol par sa petite taille, et Laurelin en tailleur comme à son habitude. La fille aux yeux verts détacha ses cheveux et enleva le ruban de sa longue chevelure pour que ses boucles tombent en cascade sur ses épaules. Chacune lisait son livre en récitant un passage à l'autre parce qu'elle le trouvait intéressant, ou tellement inutile dans ce livre que cela en devenait presque comique pour les deux amies.

Après une heure de lecture intense Mona tomba de sommeil et s'endormi sans prévenir sur le canapé de la salle commune des Serdaigles. La blonde tenta en vain de la réveiller.. Elle décida donc de retourner à la bibliothèque car elle avait fini et voulait aller y travailler.

Une fois que Laurelin eut attrapé ses livres elle se dirigea à grands pas vers la bibliothèque. Une fois dans la pièce majestueuse elle choisit une table, sa préférée (celle près de la fenêtre qui donne directement sur la fontaine dans les jardins). Elle y installa ses livres, et alla chercher un exemplaire du conte des trois sorcier car elle avait un travail à faire dessus, le professeur leur avait fait choisir leur livre. Laurelin revint à la table et s'assit, elle ouvrit ses livres et se mit à travailler.

Quelques minutes plus tard, elle ne saurait dire combien, quelqu'un entra dans la bibliothèque. C'était un serpentard, et elle n'avait pas besoin de voir les couleurs de sa cravate pour s'en rendre compte. Il prenait un air supérieur, ou peut être était-ce parce que il était très grand. Elle le vit prendre un livre, à son plus grand étonnement car elle aurait juré qu'il était venu traumatiser un petit Poufsouffle de première année ou même plus âgé. Il s'assit assez proche pour qu'elle puisse voir qu'il avait un œil noir et un vert. Elle avait aussi remarqué qu'il était vraiment absorbé par sa lecture.

Après une bonne heure de travail au moins, Laurelin se leva pour rentrer dans sa salle commune ou trouver un nouveau livre qui capterait son attention. Elle se leva mais elle avait oublié le garçon qui s'était assis par terre et elle trébucha dans ses jambes.
Qu'est ce que je peux être idiote moi... Je vais avoir des ennuis
*Qu'est ce que je peux être idiote moi... Je vais avoir des ennuis* pensait-elle en souhaitant ne pas en avoir.

A sa grande surprise le jeune homme se leva et l'aida à se relever du sol, et il lui prêta main forte pour récupérer ses livres toujours au sol. Puis il murmura des excuses.

-Je... Je suis désolé... et il resta là sans rien dire, sans aucun son ne sortant de sa bouche, puis il parti après un mouvement de la tête comme pour reprendre ses esprits, et parti vers un rangée de livres.

La jeune fille resta sans bouger un instant en clignant des yeux, encore sous l'emprise du regarde de ce garçon visiblement plus âgé qu'elle. Elle lui avait trouvé un certain charme même si elle avouait qu'il lui faisait un peu peur avec son allure de psychopathe mesurant presque deux mètres
-euh.. Ah.. Enfin je veux dire ce n'est rien répondant-elle tout aussi bas alors que la garçon était déjà parti.

Elle alla donc pour le retrouver, elle le chercha dans la bibliothèque, et en le voyant dans un rayons de livres elle s'approcha, respira un grand coup et se lança.

-Je suis vraiment désolée... Je ne t'avais pas vu... commença-t-elle d'une petite voix douce -J'espère que je ne t'ai pas fait mal au moins... Ce serait vraiment nul ça... continua-t-elle. Elle baissa la tête, et de petites mèches de cheveux tombaient devant ses yeux, mais elle  le regardait droit dans les yeux car elle ne pouvait pas s'en empêcher, elle jouait avec nervosité avec ses doigts de peur de paraître ridicule. -En tout cas merci c'est très gentil de m'avoir aidé... termina-t-elle d'une voix presque inaudible tellement le serpentard la troublait mais elle ne savait pas comment... C'était inexplicable...



I'm wide awake and I can see the perfect sky is torn.
You're a little late, I'm already torn.

code écriture de mwa ♥:
 


Dernière édition par Laurelin Arwen Nennvial le Sam 11 Oct - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Logan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/05/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Septième année
Maison: Serpentard
Baguette: Longueur : 32,5 cm Bois : Houx Cœur : Plume de phénix Degré de souplesse : Raisonnablement souple

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Ven 10 Oct - 17:10
Il savait bien que la fille allez venir le voir et il se surpris, justement, à l’espéré. Il se frappa le crâne et s'accouda à l'étagère. Mais bordel ! Que m'arrive t-il ? Je ne vais quand même pas perdre la face devant une serdaigle, plus jeune que moi en plus !!

-Je suis vraiment désolée... Je ne t'avais pas vu... J'espère que je ne t'ai pas fait mal au moins... Ce serait vraiment nul ça...

Tristan sursauta malgré sa douce voix. Il là regarda intensément, comme pour pénétrer son esprit. Mais il ne réussi qu'avoir le vertige. Ses cheveux blonds l’empêchait de voir ses yeux mais ils les devinait...

-En tout cas merci c'est très gentil de m'avoir aidé...

-Non tu ne m'as pas fais mal. Gentil ? Moi ? Mais bien sûr. Autant que toi tu es débile.

Il s'approche doucement de la jeune fille et relève ses cheveux pour voir son visage. Il la regarda longtemps et lui souffla sur le visage. Il garda une main sur la tête blonde et dirigea la sienne vers la petite oreille blanche et murmura :

-Part maintenant... Avant que l'envie de te faire souffrir me prenne... Je ne voudrais pas abîmer un si beau visage...

Il la lâcha et partir dans un autre rayon. Et apparemment c'était celui des posions... Il sourit et prit un livre au hasard. Il ne regarda pas le titre, il ne lisait pas vraiment non plus mais il essaie d'oublier ce visage. Juste impossible. Qu'allez t-il faire ? La tuer ? Il en était incapable. La faire souffrir ? Non... Il se voyait mal torturer cette fille. Mais alors... Que faire ... ? Il était paumé. Une première... Il ne voulait pas faire souffrir une fille. un première. Il restait sans vois devant. Une première. Mais que lui avait fait cette sorcière de Serdaigle ???!


Siga qui me saoule x):
 


"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises."


mon code couleur : #36C05B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Sam 11 Oct - 10:22
Il la regardait intensément comme pour connaître le flot de ses pensées. Et elle, elle gardait la tête baissée comme si elle avait peur. Bon certes elle avait un peu peur mais pas plus que ça, en fait il l’intriguait ce qui est totalement différent, ou presque...

-En tout cas merci c'est très gentil de m'avoir aidé.. lui murmura-t-elle.

-Non tu ne m'as pas fais mal. Gentil ? Moi ? Mais bien sûr. Autant que toi tu es débile. lui dit-il en s'approchant. Puis il rapprocha une main vers le visage de Laurelin et releva ses mèches de cheveux qui lui cachait son visage, il garda sa main sur sa tête, on aurait dit qu'il voulait la protéger. Elle se surpris a frissonner lorsqu'elle la peau du Serpentard l'effleura. Puis il rapprocha sa tête pour lui murmurer quelque chose.

-Part maintenant... Avant que l'envie de te faire souffrir me prenne... Je ne voudrais pas abîmer un si beau visage...

Ces paroles la troublèrent mais en entendant la voix du jeune homme le se sentit terriblement bien. Puis il se défit de son visage et s'éloigna d'elle. Elle se sentait seule et vide sans la présence du jeune homme aux yeux vairons. Elle était déstabilisée, premièrement par la distance infime qu'il avait mit entre eux puis ensuite pas ses paroles pleines de sens, mais qui étaient totalement confuses dans la tête de Laurelin.  Elle voulait se poser, réfléchir cinq minutes sur la conduite à adopter en pareille situation. Alors elle s'assit à même le sol en tailleur contre les étagères, et elle ferma les yeux pour mieux réfléchir, mais à la seconde même ou elle les ferma, le visage du Serpentard apparu. Elle souriait bêtement, elle ne savait même pas pourquoi. Alors elle se leva et parti le plus vite possible dans la direction du jeune homme aux cheveux en bataille. Elle le retrouva, il était de dos mais vu comme il était elle était sur qu'il lisait.

-Bon vas-y lance toi... s'encourageait-elle.

Alors elle s'approcha d'u pas qu'elle aurait voulu qualifier de déterminé mais qui était loin de l'être. A chaque pas elle était plus proche encore, elle ralenti un peu et se trouva juste derrière le Serpentard. Elle posa sa main sur son bras et se plaça de telle sorte à être face à lui.

Excuse moi encore une fois.. Tu dois me trouver débile d'insister, ce que je comprendrai surtout après ce que tu viens de dire commença-t-elle.

D'habitude je ne suis pas curieuse mais là je t'avoue que oui... Tu voudrais bien m'expliquer ce que tu entendait par "te faire souffrir" continua-t-elle.

-Enfin si tu peux m'expliquer.. Désolée je parle trop.. Mais dès que tu m'aura expliquer je ne t'embêterai plus jamais je te le promet. Termina-t-elle en baissant la tête.

Puis elle se rendit compte qu'elle avait laissé sa main sur son bras, alors elle le retira doucement comme si cela lui faisait mal de ne plus sentir sa peau.

Même si elle avait baissé la tête elle le regardait encore et toujours dans l'attente de cette réponse, mais plus elle le regardait, plus elle voulait se rapprocher et rester avec lui pour toujours. D'ailleurs elle trouvait que toujours était un bon délais...



I'm wide awake and I can see the perfect sky is torn.
You're a little late, I'm already torn.

code écriture de mwa ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Logan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/05/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Septième année
Maison: Serpentard
Baguette: Longueur : 32,5 cm Bois : Houx Cœur : Plume de phénix Degré de souplesse : Raisonnablement souple

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Ven 17 Oct - 22:52
Excuse moi encore une fois.. Tu dois me trouver débile d'insister, ce que je comprendrai surtout après ce que tu viens de dire. D'habitude je ne suis pas curieuse mais là je t'avoue que oui... Tu voudrais bien m'expliquer ce que tu entendait par "te faire souffrir". Enfin si tu peux m'expliquer.. Désolée je parle trop.. Mais dès que tu m'aura expliquer je ne t'embêterai plus jamais je te le promet.
Le serpentard lâcha son livre qui s'écroula sur le sol et se retourna violemment vers elle. Il voulait lui faire comprendre qu'elle ne devait plus s'approcher de lui. Le poing levé, près à frapper, il fut au dessus elle en un eclair. Mais il vis son visage et arrêta son geste au dessus de la tête blonde. Il ne pouvait pas la toucher... Enfin... Ne pas la toucher en mal. Il rangea sa main fermée dans sa poche et la regarda. Un frison lui parcouru le corps et tangua légèrement. Sa tête tournait un peu mais observa la serdaigle encore et encore. Il se sentait bien en sa présence. Il se rapprocha d'elle a nouveau.

-Tu te fout de moi la Serdaigle? Tu ne sais pas ce que veux dire : Faire souffrir ? Ne m'oblige pas à te faire mal sinon...

Sinon quoi au juste? Il la fixa longuement.

Tristan tourna les talons soudainement. Il se cala sous une fenêtre et appela sa chouette.

-Kino !!! Viens !

L'animal arriva en vol plané et se posa sur le bras nu du garçon qui caressa le plumage roux.

-Tu as de la chance d'être une chouette toi... Je deviendrais quoi sans toi ?


Siga qui me saoule x):
 


"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises."


mon code couleur : #36C05B


Dernière édition par Tristan Logan le Sam 18 Oct - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Sam 18 Oct - 16:05
Excuse moi encore une fois.. Tu dois me trouver débile d'insister, ce que je comprendrai surtout après ce que tu viens de dire. D'habitude je ne suis pas curieuse mais là je t'avoue que oui... Tu voudrais bien m'expliquer ce que tu entendait par "te faire souffrir". Enfin si tu peux m'expliquer.. Désolée je parle trop.. Mais dès que tu m'aura expliquer je ne t'embêterai plus jamais je te le promet.

Et le grand Serpentard lâcha son livre qui tomba dans un bruit sourd sur le sol. Il s'était retourné violemment et il leva son poing comme pour la frapper une fois puis la ruer de coups jusqu'à la voir gisante au sol. Il lança sa main fermé en direction du visage de la blonde. Elle ferma les yeux et se mit à trembler comme une feuille. Tout s'embrouillait dans sa tête, elle avait peur. Elle était sure qu'il voulait la mettre à terre et la frapper indéfiniment. Mais pourquoi elle s'était mis dans la tête l'idée d'aller lui reparler? Elle était vraiment débile en fait de penser que peut-être ce Serpentard là aller être aimable avec elle. Non mais vraiment... Alors elle prit son courage à deux mains puisqu'elle ne pouvait faire que ça. Elle ferma donc ses yeux verts et se mordit la lèvre inférieure en attendant le coup. Puis le Serpentard arrêta son geste juste au-dessus de sa tête blonde. Elle avait baissé la tête pour se protéger. Elle releva doucement la tête en ouvrant les yeux petit à petit, sa vue se brouillait et elle sentait des larmes lui monter aux yeux mais elle regardait quand même le jeune homme comme pour le défier.

-Tu te fout de moi la Serdaigle? Tu ne sais pas ce que veux dire : Faire souffrir ? Ne m'oblige pas à te faire mal sinon...

Il la fixa longtemps et Laurelin soutenait son regard, enfin ... du mieux qu'elle pouvait. Elle voulait la fin de la phrase. En fait peut-être qu'elle souhaitait la phrase pour ensuite pouvoir pleurer tranquillement.

Après quelques secondes, qui parurent une éternité à la jeune blonde, le Serpentard lui tourna le dos et parti vers une fenêtre non loin. Elle entendit sa voix même s'il était un peu loin.

-Kino !!! Viens !

Elle le vit, entre deux livres, dire quelques mots à l'attention de "Kino" apparemment sa chouette, et caresser son pelage roux. Alors qu'elle le regarde elle s'assoit par terre et replie ses genoux sur sa poitrine. Elle se sentait mal, elle ne savait pas si c'était parce que le Serpentard n'était plus là ou seulement parce que il l'avait menacée. Tout à coup les larmes qui perlaient au coins de ses yeux se firent plus en plus nombreuses et roulèrent sur ses joues. Elle enfouie sa tête dans ses genoux et elle se laissa aller. Elle se moquait que quelqu'un puisse l'entendre. A part peut-être le Serpentard. A ce moment précis elle ne souhaite qu'une seule chose, être dans les bras de quelqu'un..;



I'm wide awake and I can see the perfect sky is torn.
You're a little late, I'm already torn.

code écriture de mwa ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Logan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/05/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Septième année
Maison: Serpentard
Baguette: Longueur : 32,5 cm Bois : Houx Cœur : Plume de phénix Degré de souplesse : Raisonnablement souple

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Dim 19 Oct - 16:46
Kino le regardait de ses grands yeux et laissa échapper une réponse. Tristan sourit et embrassa le bec de sa chouette. Elle lui pinça gentiment la lèvre. C'est alors qu''il entendit des sanglots étouffer. En temps normal, il s'en foutrait mais là... C'était la jeune serdaigle... Il se leva et la regarda.

Je l'ai blessée à ce point ?

Sa chouette sur le bras il s'avança petit à petit. Il s'assit en face d'elle et l'observa. La petite Kino sautilla jusqu'à la jeune fille et lui pinça doucement la chaussure. Tristan l'attrapa et la repose sur son bras et s'adresse à la serdaigle, la voix calme et posée:

-Hey... Je ne voulais pas te faire pleurer... Juste te faire comprendre que je n'étais pas fréquentable... Mais... Tu me perturbes... Je ne sais pas ce que j'ai... J'aurais frapper si ce n'était pas toi et je ne serais pas venu te voir là.. Je serais partit te laissant seule avec tes blessures.. Mais... Un truc m'en empêche..

Tristan soupira et ferma les yeux. C'est le cris de sa chouette qui lui fait les rouvrir. Il sourit à Kino et passa une main douce sur la joue de la fille. L'eau de ses yeux viens mouiller sa main. Il la porta à ses lèvres et goûta. C'était salé. Tristan se rapprocha d'elle et la pris par les épaules.

-Viens là... Chut.. Ne pleure pas...

Il sa pris dans ses bras, le nez dans les cheveux blond. Il frémit. Il était tellement bien contre elle... Il ne comprenait pas mais il était bien.. Il la garda ainsi contre lui pendant un moment avant de la lâcher et la repoussa doucement regarder son visage...

Ça va mieux ?e serais pas venu te voir là.. Je serais partit te laissant seule avec tes blessures.. Mais... Un truc m'en empêche.. [/color]


Siga qui me saoule x):
 


"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises."


mon code couleur : #36C05B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Lun 20 Oct - 12:18
La jeune blonde était secouée de sanglots. Elle ne cessait de pleurer. Mais il fallait la comprendre, elle avait eu si peur, non pas d'être frappée, mais du Serpentard qui s'était dressé devant elle en la menaçant de son poing. Et pour tout dire, elle en tremblait encore. Bien sur, elle savait ce que voulait dire "faire souffrir", mais la blonde aux yeux verts avait été le revoir parce qu'il l'intriguait.

Toujours la tête dans ses genoux, Laurelin continuait de pleurer. Cela devait faire peut-être trois ou quatre minutes qu'elle pleurait. Puis elle entendit des pas venir dans sa direction. Elle essuya ses larmes et leva un petit peu la tête pour voir qui venait. Elle vit le grand Serpentard s'avancer vers elle. Puis sans prévenir et sans lui demande rune quelconque autorisation, il s'assit en face 'elle et l'observa gentillement. Puis il lui dit d'une voix calme et posée.

-Hey... Je ne voulais pas te faire pleurer... Juste te faire comprendre que je n'étais pas fréquentable... Mais... Tu me perturbes... Je ne sais pas ce que j'ai... J'aurais frapper si ce n'était pas toi et je ne serais pas venu te voir là.. Je serais partit te laissant seule avec tes blessures.. Mais... Un truc m'en empêche.. 

Et là, il soupira et ferma ses yeux vairons qui l'intriguait tant. Il les rouvrit lorsque sa chouette poussa un petit cri. Alors, il se rapprocha de la Serdaigle, et passa une main douce sur sa joue. Elle frissonna au contact de sa peau. Elle ne put s'empêcher de lever la tête malgré ses larmes et ses épaules qui sursautaient à chaque sanglot qu'elle tentait d'étouffer. Il s'approcha encore un peu et il la prit par les épaules comme s'il tentait de la calmer...

-Viens là... Chut.. Ne pleure pas... 

Et il la prit délicatement dans ses bras, et il mit son nez dans la longue chevelure blonde. A cet instant, Laurelin se senti terriblement bien. Elle se sentait en sécurité tout contre lui.  Certes elle pleurait toujours un peu mais beaucoup moins. Alors elle se blotti tout contre lui, comme si elle l'avait toujours connu. Elle sentait sa chaleur la traverser, et à son contact son cœur battait la chamade... Elle avait l'impression de voler. Mais cela ne lui déplaisait pas bien au contraire...

Elle resta alors longtemps contre lui. Ou alors c'était le garçon aux cheveux en bataille qui l'avait gardée contre lui. Puis il la lâcha et la repoussa délicatement comme pour la regarder. 

-Ça va mieux ?

Laurelin lui sourit en s'essuyant les yeux une dernière fois.

 Oui... Merci... Mais moi non plus je ne comprend pas trop... Un coup tu me menace... Puis juste après tu est la personne la plus douce de la Terre... Enfin voila... Puis je n'aurais pas du pleurer pour ça... Je deis certainement te déranger...


La jeune blonde joua nerveusement avec sa cravate bleue, et le regarda dans les yeux. Elle s'approcha à son tour et elle remit en place une mèche de cheveux du Serpentard à peu près correctement.

 - Au fait... J'espère que je ne "te perturbes" aps trop... Enfin pas en mal.

Lui lança-t-elle un sourire au lèvre

 Et aussi, je ne connais pas ton nom... Enfin je pense que ce serait plus simple pour parler, car tu aura beau me dire que tu n'es pas fréquentable ce n'est aps ça qui m'empêchera de te parler... Enfin pas pour l'instant...



Et elle cala une de ses mèches à elle derrière son oreille, et la blonde baissa un peu la tête, toujours son regard plongé dans celui du Serpentard. Décidément lui aussi la perturbait... ♥



I'm wide awake and I can see the perfect sky is torn.
You're a little late, I'm already torn.

code écriture de mwa ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Logan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/05/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Septième année
Maison: Serpentard
Baguette: Longueur : 32,5 cm Bois : Houx Cœur : Plume de phénix Degré de souplesse : Raisonnablement souple

MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   Dim 26 Oct - 21:23
Tristan aurait voulut la garder contre lui. Ne plus la lâcher. Mais il voulait aussi regarder son visage. Son visage rougit par les larmes était tellement mignon... Elle avait l'air si fragile qu'il voulait la protéger.  

Oui... Merci... Mais moi non plus je ne comprend pas trop... Un coup tu me menace... Puis juste après tu est la personne la plus douce de la Terre... Enfin voila... Puis je n'aurais pas du pleurer pour ça... Je dois certainement te déranger...Au fait... J'espère que je ne "te perturbes" aps trop... Enfin pas en mal. Et aussi, je ne connais pas ton nom... Enfin je pense que ce serait plus simple pour parler, car tu aura beau me dire que tu n'es pas fréquentable ce n'est pas ça qui m'empêchera de te parler... Enfin pas pour l'instant.

Il sourit en baissant la tête et frémit quand elle replaça une de ses mèches.

Tu sais, il y aurait n'importe qui d'autre que toi, je n'aurais pas retenue ma main. Et en plus je t'avais dit de ne pas revenir. Mais tu es revenue en me demandant ce que j'entendais pas te faire souffrir. Je ne pense pas que je t'aurais frapper. Mais... Je voulais te démontré ce que j'étendais pas te faire souffrir j'espère que tu comprends ce que je veux dire.. Et  si après ça je suis devenu "l'homme le plus doux de la terre", c'était ma façon de m'excuser...

Tristan ne répondit pas de suite au reste. A la place il sortit sa baguette et fit le signe de l'infini : ∞ lentement en murmurant "Avis".
Une nuer de petit colibris multicolores s'envola autour d'eux. Il sourit. Il avait eu du mal à faire ce sort lors du cours de sortilège. Mais le sort ne dura pas longtemps et les petits oiseaux disparurent.

Il regarda la jeune fille assise en face de lui et sourit.

Mais pas pour longtemps.

-Tristan Logan ! Encore en train de torturer une fille plus jeune que toi ? Tu es vraiment irrécupérable. Laisse cette serdaigle et viens avec moi à la salle commune.

-Mais...

-Il N'y à pas de mais Tristan. Dépêche toi !

Le serpentard regarda la jeune sorcière avec un air désolé et se leva. Il resta longuement à l'admirer puis se retourna vers son préfet.

-Pour une fois que je ne fessais souffrir personne... Pour une fois que je n'avais aucunes mauvaises pensées contre une fille....  


Siga qui me saoule x):
 


"Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises."


mon code couleur : #36C05B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}   
Revenir en haut Aller en bas
 

Entre les pages de la vie se cache une belle histoire : l'Amour {pv : Ma chérie d'amour}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Causette entre deux pages du roman qu'est la vie [PV Hayley York]
» Le paradis se trouve dans les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, entre les pages d'un livre.
» Petite chamaillerie entre voisin [Iseult]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives d'avant 2017 :: RPs-