AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Matthias Damersmith
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 20
Localisation : Sur mon balai !

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serpentard
Baguette: Epicéa, Ventricule de Dragon, 27.3 centimètres, souple

MessageSujet: Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]   Mar 30 Déc - 22:34
Chair de Poule


Dormir. Je veux dormir.
Affalé sur ma table, un toast recouvert de bacon grillé à la main et la cravate trempant dans le Morning Tea devant moi, je n'aspire qu'à une seule chose : retourner dans mon lit.
Je lève les yeux aux ciel, en direction du plafond enchanté qui reflète la météo pour le moins pourrie de l'extérieur. Pluie, pluie, et encore pluie.
Encore une matinée grise, froide et déprimante pour bien commencer la journée.
Et comme si ça ne suffisait pas, je dois assister en premier lieu à ce stupide cours d'Histoire de la Magie. Plus soporifique, tu meurs.
 
Ma sœur, Marylin, me rejoint, l'air aussi abattue que moi. Je la salue d'un signe de tête presque indiscernable, et retourne à ma contemplation du plafond.
J'espère que le ciel s'éclaircira bientôt. Je n'aime pas participer aux entraînements de quidditch dans la tempête.
Je me redresse de quelques centimètres, sentant Mary' me donner de violents coups de coude entre les côtes.
 
"Ouais ?", je maugrée, maussade.
 
Elle me montre du doigt les larges fenêtres, qui reflètent le temps désastreux. Je soupire. C'était pas la peine d'en rajouter.
Voyant mon air exaspéré, ma sœur me souffle à l'oreille de regarder qui traverse le parc et s'apprête à pénétrer à l'intérieur du château.
Je me penche exagérément vers l'avant. Et manque de m'étouffer avec le bout de toast que je mâchonne depuis une dizaine de minutes.
 
Bordel.
 
Moi qui me demandais où avait pu filer mon ami, Alexander, me voilà qui tombe de haut en découvrant la réponse.
Et encore, il serait seul, je m'en foutrais royalement qu'il aille se promener dehors, mais non, il avait encore fallut que monsieur aille à la rescousse des animaux perdus.
Je supporte déjà ses trois crapauds, ses deux chats et son rat dans mon dortoir, qu'il a d'ailleurs récupéré je ne sais où, mais un chien… Par Merlin, un chien ! Et pas le plus petit, de surcroît.
 
"Non, mais franchement, il l'a trouvé où son truc ?!", je rumine.
 
Lorsque je le vois s'approcher de plus en plus des portes menant à l'intérieur du château, je me rends compte -quelle perspicacité !- que Monsieur risque de se faire repérer par les profs, ou, pire, par le concierge.
Il ne manquerait plus que ça. Parce que oui, parmi les dizaines d'animaux domestiques existants, il fallait qu'Alexander se ramène avec le seul qui était interdit dans l'enceinte du château. Et puis, étant donné la taille de la bête, il serait bien difficile pour lui de le cacher sous sa robe pour passer incognito jusqu'aux cachots menant à nos quartiers.
 
Je grince à l'attention de Marylin :
"Va lui dire discrètement de se bouger le derrière à descendre aux dortoirs. Je m'occupe de faire diversion pour attirer l'attention de ce vieux crouton de Dippet, et de ses sous-fifres de profs."
Ma sœur acquiesce (elle me devait un service depuis que je lui avais fait son devoir de potions), et fonce dehors, prétextant une soudaine envie de prendre l'air.
 
Je secoue  la tête. Bien sûr, il fallait que ce cas de force majeure arrive le jour où mon désir le plus cher est de m'endormir dans un coin de la salle.
Mais, et malgré ce qu'en disent les autres maisons, un Serpentard n'abandonne jamais un des siens. Parce que les points de maisons, c'est précieux, et on ne veut pas risquer de perdre la Coupe pour quelque chose d'aussi bête que ça.
 
Je lance un regard à la table des professeurs, qui ont tous l'air plongés dans un débat profond. Parfait.
Je sors ma baguette, et, lentement, me glisse jusqu'à la table des Serdaigles, puis à celle des Poufsouffles, essayant de me mêler plus ou moins à eux (ça tombe bien, le pull que j'ai trouvé aujourd'hui est aux couleurs de leur maison).
Visant un énorme plat rempli d'œufs au plat sur la table des Gryffondors (tant qu'à faire, autant jouer un peu avec eux !), je murmure de façon presqu'inaudible :
"Volatilors !"
Ce dernier se transforme immédiatement en un poule aussi bruyante qu'hystérique.
Je recommence discrètement l'opération avec une cruche de jus de citrouille, une assiette vide, un bout de toast qu'une fille portait à ses lèvres, et un chapeau.
 
Ces idiots de Gryffondors se lèvent aussitôt, et poussent de grands cris agités. Rapidement, les tables de Poufsouffle, de Serdaigle et de Serpentard jettent des regards intrigués aux Rouges et Or.
Je profite de cet instant où personne ne me regarde pour lancer, pour la forme, un Volatilors à une tasse appartenant à un Jaune, à un livre dans le coin des Bleus, et, finalement, histoire de ne pas (encore) porter d'accusations sur nous, à un bout de cet affreux pudding traînant sur la table des Verts.
 
Fier de moi, je retourne à ma table, admirant le saccage de mes petites créations dans la grande salle, surveillant tout de même du coin de l'œil Marylin, Alexander et le chien entrer rapidement dans le château.
J'espère que ma petite diversion suffira.



CODE BY FREJA



Je vous parle en seagreen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelle E. Howard
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/12/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Première année
Maison: Gryffondor
Baguette: Frêne - plume de phénix - 24 cm - souple

MessageSujet: Re: Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]   Mer 31 Déc - 12:46
Chair de Poule


A la table des Gryffondors, une petite tête blonde bailla longuement, tellement longuement que sa voisine finit par se demander si on ne lui avait pas jeté un sort. Elle se frotta les yeux, passa une main dans ses cheveux puis recommença à bailler. Une fois le rituel terminé elle pris une petite tartine posée là, qu'elle traîna lentement à sa bouche. Maelle n'était pas du matin, encore moins tant qu'elle n'avait pas avalé quelque chose. Elle soupira, la tête dans une main et la tartine dans l'autre. Aujourd'hui il pleuvait, elle ne pourrait pas voir les étoiles en soirées vu la tonne de nuages qui couvraient le ciel, et en plus ses cheveux blonds remontaient de chaque côté de son visage en d'horribles frisottis dû à l'humidité. Elle les avaient coiffés pendant longtemps sans aucuns résultats, elle avaient même essayer un sortilège mais il avait eût pour effet de rendre ses cheveux aussi raides que des manches à balais et elle avait eut la sensation de se retrouver dans une cage. Décidément, tous s'étaient ligués contre elle pour la rendre de mauvaise humeur se matin.

Elle enfourna le dernier morceau de son toast, la bonne humeur et surtout l'envie d'ouvrir la bouche pour parler revenait au galop. Elle se resservit et cette fois-ci avala bien  plus rapidement l'aliment que la fois précédente. Elle prit une dernière tartine qu'elle considéra d’abord d'un regard inquisiteur avant de dessiner que ce serait la dernière chose qu'elle avalerait ce matin. Il faut dire qu'elle mangeait en quantité proportionnelle à sa taille, soit peu.
L'ombre d'un sourire se dessina sur son visage, finalement la pluie l'obligeait à rester à l'intérieur, elle pourrait donc prendre le temps de lire un livre ou d'envoyer un lettre à ses parents. Quand à ses cheveux, elle pouvait à la limite tester une coiffure inédite. Elle allait croquer le petit morceau de pain à pleines dent, lorsqu'elle sentit qu'on la bousculait légèrement. Elle voulu se retourner mais le seconde d'après une piaillement percent atteint ses tympans. Sous la surprise elle fit un bon de presque un mètre en arrière et le cri qu'elle aurait voulu poussé s'étrangla dans sa gorge. Elle fit un mouvement rapide en direction du bruit étranger et constata qu'il s'agissait simplement d'une poule. Juste une poule, certes légèrement bruyante mais une poule quand même.  

Bientôt, d'autres volailles apparurent sur la table. Enfin apparurent, disons plutôt que les objets se transformaient en poule. Avec autant de poules, une famille de moldus auraient pus avoir un poulailler et ne pas manquer d’œufs durant plusieurs années. L'agitation poussa la jeune fille un peu plus loin. Malheureusement, la surprise ne coupait en aucun cas la parole de Maelle au contraire. Elle se retourna vers son voisin ou sa voisine plus proche et commença son activité favorite de moulin à parole.

« Mais ce sont des poules ! On pourrais en faire de la poule au pot tu ne crois pas ? C'est tellement bon ! C'est un plat moldus, tu as déjà goûté ? Mais il faut tuer les poules pour ça. Se serait dommage, elles pourraient faire des œufs n'est-ce pas ? Je n'ai jamais vu une poule faire un œuf. On pourrait les élever pour voir. Ca ne ferait pas trop moldu d'élever des poules ? Après tout c'est ce que font les moldus non ? Mais je pense qu'on pourrait faire des choses intéressante avec une poule. Une fois un voyageur avait ramassé une poule et lui avait jeter un sort pour qu'elle ait des dents, mais la poule a finit par devenir carnivore et lui a croquer un doigt. Mais on pourrait leur apprendre à voler non ?  En tout cas je ne sait pas qui a fait ça mais c'est amusant. Attends... mais tu n'es pas de ma maison toi ! »

Elle venait juste de remarqué que la personne à qui elle parlait n'était pas une Gryffondor mais une Poufsouffle. L'agitation l'avait autant éloignée ? Enfin il faut dire qu'avec sa taille et son poids c'était comme si la mer avait porté une algue insignifiante. En tout cas la fille de Pousfouffle la regardait d'un air abasourdi, sans doute n'avait-elle jamais entendu parler autant.

CODE BY FREJA



Je bavarde en #ac1e44 ; Lie de vin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bricotillages.lo.gs/
Munin Beretta
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 28/12/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Première année
Maison: Poufsouffle
Baguette: Bois de Saule- Crin de licorne- Plutôt souple-25 cm

MessageSujet: Re: Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]   Mar 6 Jan - 17:46
Le matin, c'est toujours le moment le plus morne de la journée. Munin regarda à gauche et à droite de sa table, partout autour d'elle étaient des élèves de toutes années confondues, ce n'était que bâillements lourds, des cheveux ébouriffés, des cernes bien visible. Et encore, c'était pareil à toutes les tables.

La petite fille timide ne disait pas grand chose et mangeait tranquillement son toast aux fèves cuite, quelque chose qu'elle adorait depuis qu'elle est venue vivre en Angleterre, surtout le matin, rien de mieux de se réveiller avec quelque chose qu'on adore, surtout pour affronter une pénible journée d'hiver. En plus, cette nourriture était plutôt consistante en vitamine et permettrait d'avoir une journée sans trop de coup de fatigue.

Quand soudain, une certaine agitation se fit entendre à l'autre bout de la grande salle, sur la table des Gryffondor plus précisément. Quelques élèves s'étaient levés, ayant l'air un poil affolés, Munin se redresse légèrement et vit... Une poule sur la table... D'où sortait cette poule? Était-ce un des animaux de compagnie de quelques élève qui se serai sauvé de sa salle commune? Est-ce que les poules étaient autorisées dans l'enceinte de l'école? Elle n'en savait trop rien...


Mais ce sont des poules ! On pourrais en faire de la poule au pot tu ne crois pas ? C'est tellement bon ! C'est un plat moldus, tu as déjà goûté ? Mais il faut tuer les poules pour ça. Se serait dommage, elles pourraient faire des œufs n'est-ce pas ? Je n'ai jamais vu une poule faire un œuf. On pourrait les élever pour voir. Ca ne ferait pas trop moldu d'élever des poules ?

Munin se retourna et vit une autre fille, apparemment de première année qui était debout juste à côté de sa table, tandis que Munin était assise, c'est vrai qu'il y'avait de l'agitation et qu'elle avait surement du se déplacer loin de sa table, mais bon. Elle allait répondre quelque chose mais la première année inconnue au bataillon continua son monologue

Après tout c'est ce que font les moldus non ? Mais je pense qu'on pourrait faire des choses intéressante avec une poule. Une fois un voyageur avait ramassé une poule et lui avait jeter un sort pour qu'elle ait des dents, mais la poule a finit par devenir carnivore et lui a croquer un doigt. Mais on pourrait leur apprendre à voler non ?

C'est vrai que les moldus élevaient des poules, mais la poule est un animal plutôt utile. Mais pourquoi lui mettre des dents? C'est sensé ne pas en avoir, alors pourquoi lui en mettre, et puis, si elles volaient, elles s'enfuiraient de chez les moldus et eux n'auraient plus d'élevage.

Attends... mais tu n'es pas de ma maison toi !

Euh... Non... Je suis de Poufsouffle, tu es a notre table...

Elle avait du faire un long chemin pour venir jusqu'à cette table là.

Euh... Je sais pas trop... Mais on pourrait trouver un joli enclot dans l'exterieur... Elle y serait contente, je crois...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom E. Jedusor
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 02/09/2014
Age : 14
Localisation : Salle commune des Serpentard

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Première année
Maison: Serpentard
Baguette: If - 33,75 cm - Plume de Phénix

MessageSujet: Re: Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]   Jeu 19 Fév - 5:13
Chair de poule

❝ And I would never give up. I've done terrible things that I don't regret. And I don't need to be fixed. I don't need to be saved. I just have to keep going. ❞

La tête plongée dans un livre, l'esprit ailleurs, insensible au monde qui m'entourait, je tournai allègrement les pages du manuel de potion acheté en début d'année au Chemin de Traverse grâce à la maigre bourse offerte par Poudlard. Mes yeux défilaient chaque page, chaque paragraphe, chaque ligne, chaque mot, guettant la moindre information, assimilant la moindre parcelle de connaissance.

Apprendre était une nécessité pour moi. Je devais faire mes preuves. Leur montrer à tous que j'étais indispensable à la maison Serpentard. Que cela serait grâce à moi qu'ils gagneraient la Coupe des Quatre maisons cette année ainsi que toutes les autres.
Un sourire se dessina sur mes lèvres tandis que je ne quittai pas le livre des yeux. Oui, j'étais voué à un grand avenir, il n'y avait aucun doute là-dessus. J'étais différent de toutes les personnes présentes dans la salle. Ils étaient tous des sorciers évident, certains plus forts que d'autres...Mais mon indéniable orgueil me poussait à croire qu'un jour ils me seraient inférieurs, si cela n'était pas déjà le cas.

Dans mes pensées conquérantes et mes désirs de grandeur, je ne fis même pas attention à Joachim Lestrange qui tentait tant bien que mal de commencer une conversation avec moi. Était-il trop idiot pour remarquer que j'avais un livre posé sur la table devant moi et que discuter ne m'enchantait guère ? Que voulait-il ?
Écoute, Lestrange, je ne sais pas si tu es aveugle mais...

Des cris retentirent dans la salle et me coupèrent la parole. Je fis volte-face et remarquai l'agitation à la table des Gryffondor.
Quelle bande d'imbéciles...
Une horde de poules - car oui, la raison de leur soudaine crise venait juste de trois ou quatre volailles - vagabondait sur leur table en y laissant quelques plumes.
Pathétique.
Il était évident que ces poules n'étaient pas ici par hasard vu qu'elles n'y étaient pas il y a à peine un instant. Encore une farce de quelqu'un. Dans un sens, cela mettait de l'ambiance aux journées monotones comme celle-ci. Même si j'aurais préféré lire tranquillement au lieu de me faire casser les oreilles par ces arrogants Gryffondor.

Je me retournai pour faire face à ma table et je vis que l'une des places à quelques mètres de moi était vide alors qu'elle ne l'était pas, quelques instants auparavant.
Tout se lia rapidement dans mon esprit, si les Gryffondor avaient été touchés, il était très probable que le coupable de ce chaos soit un élève de ma maison.

Plusieurs autres cris retentirent encore, puis un autre, un autre, encore et encore. Jusqu'à ce qu'une poule apparaisse sur notre propre table à la place d'un pudding vert visqueux.
Un sort de métamorphose donc.
Je fis un tour sur moi-même pour voir l'étendu des dégâts. Toutes les tables étaient envahies par une ou plusieurs volailles désormais.
Si la personne qui avait fait cela voulait détourner l'intention et donner un bon contretemps au Directeur Dippet et aux autres professeurs - et surtout Dumbledore - il avait réussi son coup et je ne pus qu'esquisser l'ombre d'un sourire à cette pensée. C'était puéril mais cela fonctionnait. La plupart des élèves étaient debout en train de s'agiter de partout comme si les poules représentaient une réelle menace.

Pour ne pas paraître suspect, je me levai également. Seulement, pas question de jouer la comédie : je n'étais pas effrayé par un simple animal de ferme, moi.
Je tournai alors ma tête vers la place vide à l'instant. Elle ne l'était plus désormais.
C'était Damersmith, le fautif. J'en étais pratiquement certain.
Mes doutes s'envolèrent tandis qu'en observant ce dernier, je vis son regard fier et son sourire charlatan ; le genre de regard et de rictus d'un individu venant de faire un mauvais coup. Sa vision était tournée vers les fenêtres donnant vue sur l'entrée du château. Naturellement, je le suivis et je vis deux personnes y entrer avec...un chien ?
Intéressant.
Je commençai peu à peu à comprendra la raison de cette zizanie et tandis que l'agitation continuait, j'écrivis brièvement sur un bout de papier que j'envoyai en boule directement sur la table à la vue de Damersmith :

Stratagème ingénieux mais non pas moins puéril pour sortir ses amis d'une inconfortable situation, n'est-ce pas ?

CODE BY FREJA



HRP:
 



« Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir... »


Je vous menace d'Avada Kedavra (#4ecf1d)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Chair de Poule [PV : Plein de gens /o/ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission] Un peu de sport pour brûler des calories !
» Omg South Park
» des gens normaux y'en a plein dehors, mais j'les regarde à la télé - 02/10 - 1h30
» Le grenier, c'est plein de poussière... Et de gens apparemment. [ Libre ]
» Les gens du voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives d'avant 2017 :: RPs-