AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tranquillité rime avec papoter ? [P.V : Maëlle E. Howard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaithe M. Vaan
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 33
Localisation : Extérieur Poudlard ~ Jardins

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Métamorphose
Maison: Serdaigle
Baguette: Ebène/Plume d'hyppogriffe/Souple/24.5 cm

MessageSujet: Tranquillité rime avec papoter ? [P.V : Maëlle E. Howard]   Ven 27 Mar - 14:15
Tranquillité rime avec papoter ?

FEAT. MAELLE E. HOWARD

Il fait beau … N'est-ce pas mes camarades ? Vous qui êtes libres de voler dans ce beau ciel bleu, mais qui préférez rester avec moi sur le royaume Terre qui n'est pas vôtre.
Je regarde un à un les corbeaux dont j'avais l'habitude de voir tout les jours lors de mon temps libre. Je suis certaine que chacun d'entre eux ne pensent qu'à une chose : Savoir si je leur ait apporté une autre pomme ou bien un autre met tout aussi délicieux.

Je souris faiblement tout en leur annonçant tout bas : « Vous avez déjà tous reçu votre part … Je ne changerai pas cette règle. ». Quelques croassement suivent ainsi que quelques envols … Je ne suis qu'une étrangère aux yeux de ceux qui se sont envolés, mais les autres oiseaux, plus âgés, sont restés. Je sais ce qu'il attendent : Une histoire.

Je cherche donc en silence, mon regard perdu dans l'immensité du ciel, toujours assise sur l'herbe grasse. Que vais-je pouvoir bien leur raconter ? Je sais qu'ils aiment particulièrement la fable du corbeau et du renard … ainsi que l'histoire de l'épouvantail et du corbeau … Mais j'imagine que rabâcher ses deux récits doit les ennuyer …
Me vient alors l'idée de l'historie de la Terre Mère et du Ciel Père. Il me semble que ce sera la première fois que je le leur réciterai …

Mes yeux se détournent donc du ciel et de ses timides nuages pour observer mes amis corbeaux. D'une voix aimante et mielleuse je forme donc mes premiers mots :
« C'est l'histoire de Terre-Mère qui ...»
Dès lors que mes paroles fut dites, le peu de mes auditeurs s'envolent de panique. D'abord surprise par leur vive émotion, je les regarde voler au loin avec hâte. Dans un second temps, je me retourne afin de faire face à la raison de tout ceci : Une élève semble-t-il.

Rassurée je l'étais. Mon moment de calme et de sérénité serait-il déjà passé ? Peut-être bien.
Je fais donc face à la jeune fille en silence … souhaitait-elle donc me parler ? M'interroger sur la Métamorphose ? Ou bien tout simplement prendre l'air ?
Je m’interrogeais sur la raison de sa venue … mais je pense que le temps me donnera la réponse lorsqu'il le voudra.

CODE BY FREJA



La Demoiselle converse en Lavender #E6E6FA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelle E. Howard
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/12/2014

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Première année
Maison: Gryffondor
Baguette: Frêne - plume de phénix - 24 cm - souple

MessageSujet: Re: Tranquillité rime avec papoter ? [P.V : Maëlle E. Howard]   Jeu 2 Avr - 0:07
Tranquillité rime avec papoter ?


La petite fille trépignait sur sa chaise. Avec impatience elle attendait la fin du cours. Voilà bien une demi-heure qu'elle s'était laissé déconcentrée par un vole d'oiseau passant à la fenêtre. Depuis, elle ne pensais qu'à aller dehors, profiter du grand soleil. Plus le temps passait plus les minutes lui semblait longue. Enfin, lorsque ce fût l'heure elle se jeta sur ses affaires et couru presque dehors, ce qui lui valu une remarque de son professeur, qu'elle n'écouta pas. Elle dévala les escaliers à toutes allures, faillit renverser quelques élèves au passage, dont un dernière année de serpentard. Cela lui vaudrait certainement quelques problèmes plus tard mais pour le moment elle s'en fichait, elle ne ressentait que l'appel du soleil.

Enfin, elle fut dehors. Elle tourna vivement la tête de tous les côtés, cherchant un endroit où elle pourrait s’asseoir pour profiter paisiblement de l'astre lumineux. Quelle ne fût pas sa déception lorsqu'elle constata que presque tous les endroits où il était possible de se poser étaient occupés. Mais, cela ne la découragea pas, au contraire, elle se dirigea vers les jardins en pensant à la merveilleuse sensation de l'herbe verte sous ses pieds. Lorsqu'elle fut un peu à l'écart elle ne résista pas à la tentation et enleva ses chaussures, pendant quelques secondes, elle fit simplement bouger ses orteils au milieu des brins verts. C'était tellement agréable. Puis, relevant vivement la tête, elle se remit en quête de l'endroit idéal. Enfin, elle le vit, un arbre, presque solitaire qui tendait ses branches le plus haut possible vers le ciel, situé en contrebas il était visible mais pas remarquable si on ne s'y attardait pas. Le coin parfait pour être un peu tranquille et pour pouvoir brosser ses cheveux sans que ces idiots de serpentards viennent lui tirer ou simplement essayer de les couper.

Elle se remit à courir, savourant la sensation du vent des ses cheveux. Quelques chose sur sa gauche attira alors son regard. Une femme se tenait assise dans l'herbe, elle lui tournait le dos. Ses longs cheveux noirs se confondaient presque avec la robe qu'elle portait, à part ses pointes un peu plus grises. Ce qui piqua la curiosité de Maelle, c'était le fait qu'en face de cette femme se trouvaient quelques corbeaux. Ils ne semblaient ni effrayés ni ensorcelés. Lorsqu'elle vit la femme faire un geste de la main elle cru comprendre qu'elle parlait aux corbeaux, et les corbeaux semblaient l'écouter. C'était étrange et merveilleux à la fois. La blonde n'aurait pas voulu les déranger mais maintenant qu'ils avaient attirer sa curiosité elle voulait savoir, elle devait savoir. Peut-être que si elle approchait discrètement elle pourrait entendre ce que la femme disait sans pour autant effrayer les oiseaux. Avant qu'elle n'ai esquissé un quelconque mouvement, quelques oiseaux s'envolèrent.

Ses chaussures à la main, elle fit d'abord un premier pas prudent, puis un deuxième et un troisième et ainsi de suite. Mais, elle s'était déjà approchée trop près et les corbeaux l'observaient du coin de l’œil, lorsqu'elle eut atteint son douzième pas, ils la jugèrent sans doute trop près et s'envolèrent avec hâte. La jeune fille était honteuse de les avoir fait fuir, elle qui ne voulait pas les déranger. Avec une expression de surprise leur auditrice se retourna. Il s'agissait d'une professeur, de métamorphose si ses souvenirs étaient bons. Maelle était de plus en plus gênée d'avoir fait fuir les corbeaux et brises leur moment d'intimité.

« Je... je suis désolée... je ne voulais pas. Je voulais juste entendre. Je suis désolée, elle se sentit rougir de honte, je voulais seulement savoir si vous leur parliez vraiment. Mais... je vais m'en aller maintenant. Excusez-moi. »

Elle sera un peu plus fort ses chaussures dans sa main et tourna les talons.


CODE BY FREJA



Je bavarde en #ac1e44 ; Lie de vin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bricotillages.lo.gs/
Kaithe M. Vaan
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 33
Localisation : Extérieur Poudlard ~ Jardins

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Métamorphose
Maison: Serdaigle
Baguette: Ebène/Plume d'hyppogriffe/Souple/24.5 cm

MessageSujet: Re: Tranquillité rime avec papoter ? [P.V : Maëlle E. Howard]   Ven 3 Avr - 0:18
Tranquillité rime avec papoter ?

FEAT. MAELLE E. HOWARD

Mon regard s'était figé sur la Demoiselle. Elle semblait gênée de son action enfin surtout de la résultante de celle-ci. Peut-être pensait-elle que ses oiseaux pouvaient être domestiqués … en l'occurrence, j'aurai été leur Maîtresse … Mais non, les trouve cela triste que la nature sauvage se soumette à l'espèce humaine, puis les corbeaux sont trop intelligents et fiers pour vouloir être domestiqué.

« Je... je suis désolée... je ne voulais pas. Je voulais juste entendre. Je suis désolée.» elle se sentit rougir de honte « Je voulais seulement savoir si vous leur parliez vraiment. Mais... je vais m'en aller maintenant. Excusez-moi. »

Après avoir fini sa phrase, elle tourna les talons, chaussures en main. Je n'eut qu'une seule et vive réaction :

« Attends. »

Sans vraiment savoir pourquoi ai-je utilisé ce mot, je ne le regrettais pas pour autant. Moi qui préférais le silence et la solitude au bavardages et la compagnie, me voilà à vouloir être accompagnée de cette jeune fille pour la fin de ce moment détente … Des fois, certaines choses ne sont pas justifiées et n'ont aucun sens … Pourtant, j'avais le pressentiment que cette élève allait être une bonne présence.
Puis … Je ne peux pas en vouloir à une personne qui, par simple curiosité, s'est approchée de trop près … Je m'excuserai auprès de mes compagnons plus tard.

« Tu disais … Savoir si je leur parlais … ... C'est le cas. » dis-je avec calme sans grande émotion.

Ne sachant que dire d'autre, je pose ma main au sol puis tapote doucement l'herbe grasse tout en regardant la jeune fille aux pieds nus, l'invitant à prendre place à mes côtés.
J'avais pour habitude de raconter une histoire courte à mes amis au plumage noir … Me retrouver seule aussi brusquement est assez troublant à vrai dire.

Peut-être bien qu'avoir l'avis d'une de mes semblables m'intéresse finalement ? Je l'ignore … Puis, sans vouloir être égoïste, peut-être qu'elle ne voudra pas non plus me parler. Peut-être bien qu’elle souhaite simplement prendre le temps et apprécier la danse que mène le vent avec la nature …

CODE BY FREJA



La Demoiselle converse en Lavender #E6E6FA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tranquillité rime avec papoter ? [P.V : Maëlle E. Howard]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Tranquillité rime avec papoter ? [P.V : Maëlle E. Howard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» ForumHaiti : Une modération qui rime avec le respect mutuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives d'avant 2017 :: RPs-