AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saleté de poignée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mona Swann
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 02/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: Bois de rouvre - Crin de licorne - étonnamment sifflante - 25,75 cm

MessageSujet: Saleté de poignée !   Lun 31 Mar - 17:21
Mona savait pertinemment qu'elle n'avait pas fière allure dans les couloirs du château. Elle tanguait dangereusement alors que chaque pas était plus pénible que le précédent. Son sac rempli de livres, en bandoulière, tapait régulièrement contre sa cuisse tandis qu'elle s'affairait à regagner la tour des Serdaigle. Elle grommela contre l'une de ses camarades de chambre - qui s'avérait aussi être sa meilleure amie - qui avait parlé toute la nuit dans son sommeil et qui l'avait empêchée de dormir, causant cette épuisement chez la jeune fille déjà d'une santé délicate.

Evitant de justesse de tourner de l'oeil, elle se laissa glisser contre le mur, fermant doucement les yeux. Son esprit n'était pas prêt à affronter l'énigme qu'allait lui proposer la poignée ensorcelée à l'entrée de la salle commune des bleu et noir. Il lui arrivait fréquemment d'insulter la créatrice de la maison pour cette idée qui, certes justifiée pour l'élite intellectuelle de Poudlard, était pesante lorsque l'on avait fait le mur jusqu'aux cuisines et que l'on avait un peu trop de bière-au-beurre dans le nez, ou simplement lorsqu'on était fatigué. Les Serdaigle restaient des humains, merde !

Elle soupira et passa une main lasse sur sa figure ; elle devait rejoindre Laurelin pour l'écouter déblatérer sur le Quidditch - elle ne comprenait absolument comment elle pouvait être autant obsédée par un tel sport - et l'exposé serait encore plus détaillé si elle tardait trop.
Elle se releva, prenant son courage à deux mains et écouta l'énigme que lui proposa vicieusement la poignée - c'était sûr et certain, pour faire aussi ardu, elle avait dû sentir la mollesse de Mona.

"Parfois mauvaise et redoutée,
Elle peut faire des blessés.
Qu’elle soit d’eau ou de reins,
Elle est aussi mot de la fin. Qui est-elle ?"

Après plusieurs propositions infructueuses, Mona tenta de défoncer la porte, livres lourds en avant. Elle dégaina rageusement sa baguette et lança quelques sortilèges tout aussi agressifs. La porte, bien évidemment ensorcelée, les lui renvoya en une énorme onde de choc et elle fut projetée en arrière, avant d'atterrir les quatre fers en l'air.

"Qu'est-ce que - AH !"
Elle massa d'un air pantois son postérieur endolori. La porte voulait la guerre ? Elle l'aurait.
...
...Non. Elle n'était pas assez en forme pour ça. Il ne lui restait plus qu'une chose à faire...Attendre que quelqu'un vienne résoudre l'énigme à sa place. Quoique, elle pouvait bien forcer le destin !

"...A L'AIIIIIIIIIDEUH !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aphdanette.tumblr.com
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Lun 31 Mar - 21:13
Laurelin plongée comme à son habitude dans son livre de prédilection, la Bible du batteur, attendait patiemment son amie Mona qui n'avait pas l'air en forme cet après-midi en cours de potions avec les Serpentard. Elle pensait qu'elle était fatiguée mais ne comprenait pas pourquoi. Elle en tout cas elle, elle avait bien dormi. Elle s'attendait à voir débarquer la jeune fille au caractère bien trempé d'une seconde à l'autre car elle aurait vite raison de cette foutue poignée que la jeune fille aux cheveux blonds maudissait toute les nuits.

Que fait-elle?se questionna la jeune blonde.J'ai des tonnes de choses à te raconter Mona! En plus j'ai trouvé un nouveau livre sur le quidditch!

Laurelin à bout de patience s'assit en tailleur devant le feu de cheminée qui crépitait. Elle attendait et se demandait si finalement son amie ne le faisait pas un peu exprès de rater une nouvelle "thèse" entière sur le quidditch.

C'est pas possible elle peut pas rater ce que j'ai à lui dire c'est trop bien, en plus c'est trop guimauve comme elle aime, pour une fois que ce n'est qu'un peu en rapport avec le quidditch...se murmura-t-elle.

Finalement la jeune fille décida de réfléchir à la manière qu'elle aurait d'annoncer à sa meilleure amie la grande nouvelle. Elle était sûre que cela allait lui plaire. Quoique elle lui parlerai bien un peu de balais ou de figures de quidditch irréalisables. Oh et puis il y avait ce nouveau balais qu'elle avait reçu et qu'elle n'avait pu essayer: un comète 180. Il était fantastique il avait un manche brun et un peu tortillé au bout, les branches étaient de noisetier et teintées à l'aide d'un sortilège en noir.

Fantastique...murmura-t-elle d'une voix inaudible, tout en pensant à son balais.Tout simplement parfait...continua-t-elle.

Laurelin entreprit de reprendre la lecture de ses prises de notes pour devenir un animagus confirmée. Son père aurait pu le lui apprendre, puisqu'il était un animagus lui aussi (un serpent), mais non il n'avait le temps pour elle ce qui n'était pas le cas du professeur Dumbledore ou même de Mona (qui l'écoutait sans cesse parler du quidditch). D'ailleurs elle commençait à tarder, Laurelin regarda autour d'elle pour voir si elle était seule et déboutonna un bouton de sa chemise et desserra sa cravate pour se sentir à l'aise. Lorsqu'elle entendit un petit bruit sourd contre la porte de la salle commune. Des dernières années qui s'amusent Pensa-t-elle.

La jeune fille exaspérée balança sa tête sur l'assise du canapé se trouvant derrière elle. D'un mouvement de la tête ses cheveux, qu'elle avait détaché, se répandirent autour de son visage en une auréole blonde et bouclée. Elle observait le plafond comme un enfant regarde les étoiles pour la première fois, les yeux brillants.

A L'AIDEUUUUH! entendit-elle.

Cette fois la jeune fille reconnut la voix qui vociférait près de la porte, et d'un bond elle se leva pour se diriger vers la porte oubliant son ruban et ses livres près du canapé.

MONAAAAAAA!!!!!cria-t-elle J'arrive ne t'en fait pas je suis là poursuivit-elle en ouvrant la porte violemment. En voyant son amie les quatre fers en l'air elle ne put s'empêcher de rire aux éclats laissant même une larme rouler sur ses joues, la première depuis une longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Jones
avatar
ϟ Admin/Fonda ϟ
Messages : 280
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 18
Localisation : La bibliothèque

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Troisième année
Maison: Serdaigle
Baguette: Bois de vigne - Cœur de licorne - Souple - 26,75 cm

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Mer 9 Avr - 19:07
Alexia avait passé le restant de son après-midi plongée dans les livres de la bibliothèque. C'était son rituel, un jour la bibliothèque un jour le stade de Quidditch pour faire quelques figures et même des courses si elle trouvait un camarade de jeu - ce qui n'arrivait pas souvent. Livres aux bras, juste l'affaire d'un ou deux bouquins qui retenaient particulièrement son attention. L'un portait sur les dragons, l'autre sur l'histoire de leur monde. Un monde qu'elle bénissait. Qu'aurait-elle fait si elle avait été moldue ? Bien sûre elle n'aurait pas été déçue puisque ces derniers ne connaissent pas l'existence du monde magique.
Refusant de se perdre une fois de plus dans des débats intérieurs interminables, elle grimpa les marche de la Tour de Serdaigle deux par deux. Bien entendu, elle finit vite par s'épuiser. Quelle idée de mettre autant de marches aussi ! OK, les Serdaigles étaient connus pour aimer rester enfermés afin de passer leur journées plongés dans leur bouquins mais quand même il y avait aussi des sportifs ! Ce n'était pas la peine de les inciter à faire du sport de cette façon ! En plus, la jeune fille au carré plongeant adorait le sport. Bon, le Quidditch surpassait évidemment tous les autres, mais à l'école primaire elle n'était pas mauvaise !

Bref, avec tout ça elle était repartie pour un long moment de réflexion. Et ne se rendait même plus compte de sa voix qui parlait dans sa tête défendant à la fois le sport et maudissant les marches de la Tour.

Reprenant son allure qui consistait à gravir les marches une par une, elle entendit un cri suivit d'un BOUM suivit d'un autre cri.
La Serdaigle aux yeux noisette s'arrêta instantanément, leva la tête vers le haut de la Tour.

Tiens ! Je suis presque en haut ! songea-t-elle.

Curieuse de voir la scène qui allait s'offrir à elle, cette dernière tripla son allure, et arriva pas moins d'une minute plus tard devant... devant une scène assez étrange c'était le cas de le dire.

Une fille à la longue chevelure blonde éclatait de rire.

Je la connais ! C'est une cinquième année !

Elle semblait se moquer - dans le bon sens du therme - de la fille aux beaux cheveux longs et bruns.

Elle aussi je l'ai déjà vue ! Même âge que la blonde ! D'ailleurs je crois qu'elles sont souvent ensemble... oui c'est ça j'en suis sûre ! s'exclama la petite voix de ses pensées.

Ce qui rendait la scène étrange et en même temps hilarante, c'était que celle aux cheveux bruns était étalée sur le sol accompagnée d'un sac en bandouillère dont un livre dépassait de la fermeture.

Alexia jeta un coup d'oeil à la porte et ne su quoi en déduire. Celle aux cheveux blonds avait-elle joué un tour à son amie ? Oh et puis à quoi bon ! Elle finirait bien par le savoir !
En attendant ce qu'elle aurait aimer savoir c'était ce qu'elle devait faire. Devait-elle les aborder et leur demander gentiment ce qu'il se passait, rire, ou encore passer son chemin ?

Fichue timidité à la noix ! s'exaspéra-t-elle intérieurement.

Après réflexion, elle décida de s'approcher de la fille qui était par terre et de lui proposer son aide.
Elle posa ses livres sur le côte et, d'un geste maladroit s'approcha de celle aux cheveux bruns en lui tendit une main mi-hésitante mi-déterminée. Deux sentiments contraire qui ne mettaient pas sa main en confiance et sûrement encore moins celle à qui elle était destinée.

- Besoin d'aide ? demanda-t-elle d'une voix gênée.

C'est vrai que c'était plus facile d'aborder des personnes de sa maison plutôt que celles d'une autre maison. Et elle ne parlait pas sans expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-union.forumactif.org
Mona Swann
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 02/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: Bois de rouvre - Crin de licorne - étonnamment sifflante - 25,75 cm

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Sam 12 Avr - 20:32
[[Je précise que le code de ma couleur est #8A2BE2, puisque le c/c ne la conserve pas]]

Boudeuse, la jeune fille croisa les bras et s'assit plus dignement, offrant à son amie la moue la plus hautaine qu'elle put produire.
Certes, elle était très maladroite.
Certes, il lui arrivait parfois, elle aussi, de se moquer des gens.
Mais sa patience avait des limites, d'autant plus qu'elle était toujours autant épuisée, et qu'à part rire, Laurelin n'avait rien fait pour l'aider. Ses yeux passèrent de la couleur des eaux profondes à celle d'un soir orageux en une seconde et ses racines foncèrent - trahissant son agacement et son don de métamorphose inné qui lui jouait encore des tours.
Une petite main dans son champ de vision, cependant, la calma bien vite et la détourna de la blonde écroulée de rire.

- Besoin d'aide ?

Elle détailla en une seconde ou deux la jeune Serdaigle qui se tenait face à elle. Elle était le stéréotype même de la petite soeur qu'on a envie de serrer dans ses bras et de rassurer et de mettre dans un cocon et de rendre heureuse de force quitte à la séquestrer - et le fait qu'elle lui proposait de l'aider ne faisait que renforcer l'affection grandissante qu'elle ressentit immédiatement à son égard.
C'était tellement évident qu'elle luttait contre sa timidité que ça en devenait hilarant - mais terriblement mignon, à son âge, surtout que ça lui donnait des airs de Mooncalf, il ne manquerait plus qu'elle se mette à danser au clair de lune et l'image aurait été complète.
Son sourire qu'elle voulait assuré semblait plus que forcé et sa paume, moite, luisait aux yeux de Mona, mais une telle force de caractère ne put que l'impressionner.

Elle eut soudain honte d'exposer ce qui la rendait "différente" à cette jeune fille délicate - qui devait avoir deux ou trois ans de moins qu'elle mais quelques bons centimètres de plus, ce qui la fit tiquer intérieurement - et crispa ses paupières en se concentrant pour reprendre son apparence neutre. Avec un peu de chance, elle n'aurait rien remarqué...Mais la cadette ne devait pas être à Serdaigle pour rien.

Son débat mental n'ayant duré que quelques secondes, elle saisit la main tendue avec délice, non sans un dernier regard faussement dédaigneux envers la blonde, et se releva tant bien que mal, ses jambes tremblant comme si le château tout entier était secoué par un séisme ou par un troll aux toilettes.
"Je me demande si ça va vraiment aux toilettes, un troll. Je devrais aller chercher dans mes livres - ou à la bibliothèque. C'est que je suis plutôt bien équipée en fait et - OHHH nooon Mona, monologue de Laurelin à venir - en attendant tu te fais un monologue mental - dis un truc dis un truc - la gamine attends - Mona, paaaaarle c'est ce que tu fais de mieux !"

- Merci beaucoup ! sourit la brunette en découvrant ses dents blanches et creusant quelques fossettes au passage. Heureusement que tu étais là, c'est sûr que si j'attends que l'autre tête de Horklup ait fini de se moquer allègrement de SA MEILLEURE AMIE - AHEM - , je serais encore en train de larver au sol...

Elle sentit une profonde affection l'envahir alors que son coeur se serrait en regardant la petite - enfin, plus grande, mais bref - Serdaigle qui en plus d'avoir des airs timides de Mooncalf, lui rappelait vaguement un chiot. Ou un louveteau. Bref, un canidé petit et adorable.
"...Et si j'en faisais ma protégée ? Enfin, j'étais celle au sol, maiiiiis...Elle est trop mignonne ! Je veux en faire mon doudou ! "

- Enfin, trève de blabla - quoique, t'en as pas fini avec moi, ah ah... Quel est ton joli nom, mon petit Puffskein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aphdanette.tumblr.com
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Dim 13 Avr - 21:26
Tout était flou et Laurelin ne voyait plus rien autour d'elle à cause des grosses larmes qui coulaient sur ses joues. Elle entendait seulement un rire, le sien. D'ailleurs elle commençait à manquer d'air et essayait tant bien que mal de respirer une petite bouffée d'air si elle le pouvait... Non c'était impossible Mona était fantastique: c'était la seule qui pouvait essayer d'envoyer un sort contre la porte ENSORCELE  de sa maison- bravo Mona-. Elle sentait son visage devenir rouge car elle avait de plus en plus chaud. Entre deux larmes la jeune fille réussi à respirer juste un peu pour reprendre ses éclats de rires.

Elle se calma un peu car elle avait pu voir, entre deux larmes, une jeune fille aux cheveux châtains s'approcher Mona. Elle paraissait extrêmement timide et l'était très certainement vu la main moite qu'elle avait tendu à Mona.

Malgré sa grande timidité Laurelin continua de rire très discrètement, mais elle continua quand même, mais elle se renferma tout de même. C'était un reflexe, pour tant quelqu'un qui avait vécu à l'écart n'aurait qu'une envie se socialiser, mais pas elle. Le contact lui faisait peur et elle ne supportait que celui de Mona grâce au lien fort qui la liait avec la jeune femme. Elle n'osait pas s'interposer entre Mona et la très jeune Serdaigle à la main moite.

Laurelin put voir une petite lueur briller dans les yeux de Mona et elle n'était pas due à ses dons de métamorphomage, elle le savait bien. Elle comprenait cependant les intensions de la jolie brune, ou plus ou moins.
J'espère seulement que tu ne m'empêchera pas de parler de quidditch à ma petite Mona! pensa-t-elle amusée

La jeune fille aux cheveux blonds et longs s'approcha tout de même de son amie toujours au sol et le petite Serdaigle qui tentait désespérément de l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Jones
avatar
ϟ Admin/Fonda ϟ
Messages : 280
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 18
Localisation : La bibliothèque

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Troisième année
Maison: Serdaigle
Baguette: Bois de vigne - Cœur de licorne - Souple - 26,75 cm

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Lun 21 Avr - 1:31
Quelques petites secondes s'écoulèrent avant que celle aux yeux bleus ne prennent la main d'Alexia.

- Merci beaucoup  Heureusement que tu étais là, c'est sûr que si j'attends que l'autre tête de Horklup ait fini de se moquer allègrement de SA MEILLEURE AMIE - AHEM - , je serais encore en train de larver au sol...

Horklup ? La plus jeune des trois Serdaigle étouffa un petit rire amusé. Elle ne put s'empêcher de diriger son regard vers la jeune fille aux longs cheveux blonds, mais au lieu de son visage se tenait un Horklup. Il n'y avait pas à dire, Alexia avait de l'imagination.
Avant que ses pensées n'aillent plus loin et que cette fois-ci elle ne puisse retenir ses rires, celle qui avait les fesses au sol reprit la parole :

- Enfin, trève de blabla - quoique, t'en as pas fini avec moi, ah ah... Quel est ton joli nom, mon petit Puffskein ?

Puffskein ? Cette fois-ci c'était carrément trop mignon !
La jeune fille fut prise d'un élan de... de sentiment indéfinissable. En fait, il semblait qu'elle se sente - durant quelques secondes - carrément à l'aise face à deux personnes qu'elle venait de rencontrer. Ce qui était rare.
Ne sachant que dire durant quelques secondes à cause de ses pensées une fois de plus trop importantes - elle commençait à s'imaginer en Puffskein gambadant dans le Chemin de Traverse faisant fondre les gens sur son passage, quoi que... elle serait trop gênée - elle remarqua la Serdaigle aux yeux verts (... ou marron ? Les deux ?) qui s'avança vers les deux autres.
Alexia tenta de se ressaisir le plus vite possible pour ne pas trop faire attendre son interlocutrice.

- J-Je m'appelle Alexia... Jones ! Alexia Jones ! répondit-elle d'un ton et d'une manière assez bizarres.

J'espère qu'elles ne vont pas partir en courant, on aurait dit que je savais plus mon nom ! Digne d'un sors d'Altération de la Mémoire ! Je m'appelle comment déjà ? railla-t-elle intérieurement exaspérée de son propre comportement.

Afin de ne pas paraître impolie, elle voulut lui retourner la question. Mais avant elle avait justement une question intérieure.

Tu ? Vous ? Non mais c'est que c'est une cinquième année quand même !

La Serdaigle au carré plongeant gémit en son fort intérieur. Quand est-ce qu'elle allait arrêter de se poser ce genre de question ? Cela commençait à la rendre folle !
Au final, elle se lança sans se soucier des représailles. Après tout, elle avait l'air sympathique !

- Et toi ? demanda-t-elle d'un ton faussement assuré tout en se demandant si elle allait lui répondre avec un nom d'une bête encore super chou, ou pas.

Elle afficha un sourire qu'elle voulait rassuré espérant ne pas avoir l'air trop débile avec toute cette timidité dévorante.
Elle ne se rendit compte que trop tard qu'elle aurait pu aussi poser la question à la jeune fille aux cheveux blonds. Dans tout les cas, quelques chose lui disait qu'elle saurait son nom dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-union.forumactif.org
Mona Swann
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 02/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: Bois de rouvre - Crin de licorne - étonnamment sifflante - 25,75 cm

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Lun 28 Avr - 20:53
- J-Je m'appelle Alexia... Jones ! Alexia Jones !

Mona pouffa. La petite-plus-grande Serdaigle était tout bonnement adorable. Elle utilisait tout son courage pour leur parler, elle le sentait bien ; cet air de défi qu'elle se lançait à elle-même lui rappelait sa propre personne à son entrée à Poudlard.
Elle étouffa un lourd bâillement et jeta un regard en biais à Laurelin qui l'avait rejointe.

- Et toi ?
- Oh, oui, c'est vrai, pardon. Je ne suis pas très fraîche, comme tu as pu le constater - je suis Mona Swann, mais Mona suffira amplement. Et le Horklup blond - la pauvre, elle a rien pour elle - c'est Laurelin Nennvial. Elle est très sympa malgré son handicap mental, tu verras.

Elle ponctua sa tirade par un clin d'oeil à l'égard de la plus jeune et un bisou claqué sur la joue de sa camarade de chambre.
Elle bâilla de nouveau, et le monde fut envahi par des points noirs, qu'elle chassa en battant à plusieurs reprises des paupières, attrapant distraitement la manche de Laurelin pour un soutien.
"Dormir. Je dois dormir."

Elle espéra de tout son coeur que les deux jeunes filles tiendraient compte des signaux de détresse envoyés par son corps, avant qu'elle ne s'écroule lamentablement au sol.

- Est-ce que quelqu'un voudrait bien m'aider à rentrer ? Laurelin, tu n'aurais pas bloqué la porte pour qu'on puisse monter tranquille, par hasard ?

Mona lança un regard désespéré à la porte close. Les revoilà parties toutes trois pour une réflexion intense - sauf que cette fois, l'écossaise était persuadée qu'elle n'y parviendrait pas.
Sa prise sur la manche de la blonde se resserra alors que le monde tanguait autour d'elle. La sorcière déglutit, ses yeux passant à une couleur orange affolée.

- Je...Je crois que je ne me sens pas très bien...

Et avec un tour de plus, le tourbillon qu'était devenue la tour de Serdaigle à ses yeux l'engloutit, la faisant perdre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aphdanette.tumblr.com
Laurelin A. Nennvial
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 18
Localisation : Provence

Feuille de personnage
Année / Matière enseignée: Cinquième année
Maison: Serdaigle
Baguette: bois d'if, 20.5 cm, plume de phoenix

MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   Mar 10 Mar - 20:12
Laurelin n'avait même pas fait attention aux piques lancées par son amie et la regardait bizarrement. Elle n'avait pas l'air très en forme d'un coup. Elle sentit que quelque chose, ou plutôt quelqu’un, s'était agrippée à sa manche. Elle baissa le regard et vit que c'était Mona qui tenait sa manche. Mais elle ne releva pas ce "détail" et ne répondit pas à Mona lorsqu'elle demanda si la porte était toujours ouverte. La jeune fille aux yeux verts se sentait tellement bête sur le coup mais en ce moment elle était très distrète par quelqu'un en particulier, alors ce n'était pas tellement de sa faute... Enfin c'est ce qu'elle espérait...

Puis Mona tomba dans les pommes et la blonde la rattrapa inextremis. Elle regarda Alexia, un peu paniquée, tenant toujours Mona dans ses bras comme si elle ne pesait rien pour elle.

-Comment on fait là..?

Non mais cette Mona elle était tellement instable! Elle mérite un prix pour ça!

-On a deux options, soit on va à l'infirmerie ou...

La blonde allongea son amie en callant une veste sous sa tête. Elle se dirigea immédiatement vers la porte et tapa avec les deux poings contre la porte

-OUVREEEEEEZ

( ah... ça faisait longtemps ^^)



I'm wide awake and I can see the perfect sky is torn.
You're a little late, I'm already torn.

code écriture de mwa ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Saleté de poignée !   
Revenir en haut Aller en bas
 

Saleté de poignée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saleté d'école
» [Ab] Saleté d'exposé ! [Gabriel]
» Pour une poignée de pièces d'or...
» Pour une poignée de Yen [Andrea]
» Ahem.. Please to meet you ?.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives d'avant 2017 :: RPs-